Cela a eu lieu de dimanche dernier jusqu'à lundi matin approximativement (l'heure en orbite ça veut pas dire grand chose). Les trois astronautes présents sur la station se sont donc employés à rétablir l’alimentation électrique, perdue suite à un dysfonctionnement d’un commutateur électrique qui avait fait disjoncter le système. La panne a été détectée lors de la perte des moyens de communications avec le centre de contrôle mission et le retour à la normale a été effectif dès lundi matin. Parmi les systèmes touchés se trouvaient notamment un des quatre gyroscopes de la station, un des deux systèmes de communication, différentes expérimentations scientifiques, ainsi que des systèmes permettant la régulation thermique de certains composants extérieurs comme le bras robotique. Aucun de ces systèmes n’a cependant été affecté sur le long terme et tous ont donc pu retourner à un état de fonctionnement normal. En réalité, ce ne fut donc pas l'approvisonnement en électricité (énergie solaire) qui fit défaut mais plutôt un problème (dont la nature précise n'a pas été communiquée) dans l'installation...

Sources : Techno-Sciences, Ambassade de France aux Etats-Unis, France Sciences, Space Travel et l'Agence Spatiale Canadienne